search
for
 About Bioline  All Journals  Testimonials  Membership  News  Donations


African Crop Science Journal
African Crop Science Society
ISSN: 1021-9730
EISSN: 1021-9730
Vol. 21, No. 4, 2013, pp. 323-335
Bioline Code: cs13032
Full paper language: English
Document type: Research Article
Document available free of charge

African Crop Science Journal, Vol. 21, No. 4, 2013, pp. 323-335

 fr
Garba, L.L. & Namo, O.A.T.

Résumé

La sécheresse répétée des années 1960 à 1970 au Nigeria avait nécessité des efforts de recherche pour développer des variétés des hybrides de ma¿s ( Zea mays check for this species in other resources L) de differentes périodes de maturité. Ces hybrides ont manifesté l’aptitude de s’adapter à des milieux divers, spécialement aux basses terres des savannes ouest africaines. Avec le developpement continue et la production de telles hybrides, leur étude s’avère nécessaire afin de déterminer leur productivité potentielle dans différents milieux agroécologiques. Pour ce faire, une étude était conduite entre Juin et Octobre 2011, pour tester la croissance et le rendement potentiel de neuf variétés d’hybrides de ma¿s dans deux savanes agroécologiques de Saminaka (basse terre) et de Vom (montagneuse). Les variétés qui étaient distribuées en trois classes de maturité Sammaz -11, Sammaz -14 et Sammaz -17 (maturité retardée), Sammaz -12, Sammaz -24 et Molt-cob (maturité précoce) ainsi que Sammaz -13, Sammaz-18 et Sammaz -20 (extra maturité précoce ). Le taux de germination était significativement (P<0.05) plus le élevé pour la variété à maturité retardée Sammaz -11 par rapport à la variété extra-précoce Sammaz -13 dans Saminaka et Vom. Dans les deux milieux, les plants des variétés extra précoces ont tôt fleuri par rapport aux variétés à maturité retardée. Le nombre moyen des jours à la mi-floraison mâle et mi-floraison femelle était attaint plus tôt dans les variétés extra précoces que dans les variétés à maturité retardée. La hauteur des plants, la longueur des épis, la largeur des épis et le poids de 1000 graines étaient plus élevés dans les variétés à maturité retardée que dans celles précoces ou extra précoces. Le rendement en grain était significativement plus élevé dans la variété extra précoce Sammaz -18 que dans celles à maturité retardée Sammaz -17 et Sammaz -11. Généralement, le taux de germination, la hauteur de plants et le rendement total en grain étaient plus élevés à Saminaka. La longueur et la largeur des épis ainsi que le poids de 1000 grains étaient plus élevés à Vom qu’à Saminaka.

Mots Clés
Floraison; floraison mâle; floraison femelle; Zea mays

 
 en PRODUCTIVITY OF MAIZE HYBRID MATURITY CLASSES IN SAVANNA AGRO-ECOLOGIES IN NIGERIA
Garba, L.L. & Namo, O.A.T.

Abstract

The recurrent droughts of the late 1960s and early 1970s in Nigeria necessitated research efforts to develop hybrid maize ( Zea mays check for this species in other resources L) of different maturity periods. These hybrids have proved to be suited to the full range of environments in predominantly lowland West African Savanna. With the continued development and release of such hybrids, there is need to continue to screen them in order to ascertain their potential productivity in different agro-ecologies. A study was, therefore, carried out between June and October 2011, to screen nine hybrid varieties of maize for growth and yield potentials in two savanna agro-ecologies of Saminaka (lowland) and Vom (mountainous). The varieties, which were distributed in three maturity classes include Sammaz -11, Sammaz -14 and Sammaz -17 (late-maturing), Sammaz -12, Sammaz -24 and Molt-cob (early-maturing) as well as Sammaz -13, Sammaz-18 and Sammaz -20 (extra early-maturing). Germination rate was significantly (P<0.05) higher in late-maturing variety Sammaz -11 than in the extra-early variety Sammaz -13 at both Saminaka and Vom. At both locations, plants flowered earlier in the extra-early varieties than in the late-maturing. Mean number of days to mid-tasselling and mid-silking was attained earlier in the extra-early varieties than in the late-maturing. Plant height, ear length, ear width and 1,000 kernel weight were higher in the late than early or extra-early maturing varieties. Grain yield was significantly higher in the extra-early variety Sammaz -18, than in the late-maturing Sammaz -17 and Sammaz -11. Generally, the germination rate, plant height and the total grain yield were higher at Saminaka. Ear length and width, as well as 1,000 kernel weight were higher at Vom than at Saminaka.

Keywords
Flowering; silking; tasselling; Zea mays

 
© Copyright 2013 - African Crop Science Society

Home Faq Resources Email Bioline
© Bioline International, 1989 - 2022, Site last up-dated on 27-Jul-2022.
Site created and maintained by the Reference Center on Environmental Information, CRIA, Brazil
System hosted by the Internet Data Center of Rede Nacional de Ensino e Pesquisa, RNP, Brazil