search
for
 About Bioline  All Journals  Testimonials  Membership  News  Donations


African Crop Science Journal
African Crop Science Society
ISSN: 1021-9730
EISSN: 2072-6589
Vol. 22, No. 4, 2014, pp. 303-315
Bioline Code: cs14029
Full paper language: English
Document type: Research Article
Document available free of charge

African Crop Science Journal, Vol. 22, No. 4, 2014, pp. 303-315

 en DEVELOPMENT OF INTERMITTENT DROUGHT STRESS TOLERANT COMMON BEAN GENOTYPES IN UGANDA
Amongi, W.; Nkalubo, S.T.; Ochwo-Ssemakula, M.; Gibson, P.T. & Edema, R.

Abstract

Common bean ( Phaseolus vulgaris check for this species in other resources L.) varieties that are high yielding and drought-tolerant are crucial in coping with the effects of drought, that is prevalent among small scale producers living in Uganda. The objective of this study was to assess the level of drought tolerance in bean genotypes to be used for the initial development of drought-tolerant genotypes in Uganda. Three local genotypes and five exotic drought-tolerant lines were phenotyped under well-watered and drought-stress conditions. Drought tolerant genotypes were selected basing on high value for the geometric mean for seed yield and low drought susceptibility indices. The exotic lines, SEN 98, SCR48 and SEN 99, emerged superior in these attributes, and in pod partitioning index (PPI) and pod harvest index (PHI). Thus, these genotypes could be useful sources of genes for drought tolerance in the bean breeding programme in Uganda. The local genotype, NABE 15 was similar to the three promising materials for PPI and PHI. Pods per plant and seed weight were the yield components most affected by drought, with reductions of 82 and 78 %, respectively, for SEN 98.

Keywords
Drought tolerance; Phaseolus vulgaris; phenotype

 
 fr
Amongi, W.; Nkalubo, S.T.; Ochwo-Ssemakula, M.; Gibson, P.T. & Edema, R.

Résumé

Les variétés à haut rendement du haricot commun ( Phaseolus vulgaris check for this species in other resources L.) qui sont tolérant à la sécheresse sont très importantes pour faire face aux effets néfastes de la sécheresse, auxquels sont confrontés les petits producteurs en Ouganda. L’objectif de cette étude était d’évaluer le niveau de tolérance des écotypes de haricot commun pouvant être utilisées pour un début de création de variétés tolérante à la sécheresse en Ouganda. Trois écotypes locaux et cinq venus d’ailleurs ont été évalués sous différentes conditions de disponibilité en eau ; bien arrosé et non arrosé. Des écotypes tolérants à la sécheresse ont été sélectionnés sur la base de leur rendement en grains en considérant leur moyenne géométrique et de leur faible indice de susceptibilité à la sécheresse. Les écotypes venus d’ailleurs tels que SEN 98, SCR48 et SEN 99 sont les meilleurs de cette sélection, ils présentent également les indices de partionnement (PPI) et de récolte (PHI) les plus élevés. Ainsi, ces écotypes pourraient être utilisés comme sources génétiques de tolérance à la sécheresse dans les programmes d’amélioration végétale en Ouganda. Pour ce qui concerne les PPI et PHI, l’écotype local NABE 15 avait les mêmes performances que les trois écotypes performants venus d’ailleurs, Mais le nombre de graine par gousse et le poids des graines sont très affectés par la sécheresse, avec une baisse de 82 et de 78% respectivement par rapport à l’écotype SEN 98.

Mots Clés
Tolérance à la sécheresse; Phaseolus vulgaris; phénotype

 
© Copyright 2014 - African Crop Science Journal

Home Faq Resources Email Bioline
© Bioline International, 1989 - 2022, Site last up-dated on 10-Dec-2021.
Site created and maintained by the Reference Center on Environmental Information, CRIA, Brazil
System hosted by the Internet Data Center of Rede Nacional de Ensino e Pesquisa, RNP, Brazil