search
for
 About Bioline  All Journals  Testimonials  Membership  News  Donations


African Crop Science Journal
African Crop Science Society
ISSN: 1021-9730
EISSN: 2072-6589
Vol. 22, No. 4, 2014, pp. 317-326
Bioline Code: cs14030
Full paper language: English
Document type: Research Article
Document available free of charge

African Crop Science Journal, Vol. 22, No. 4, 2014, pp. 317-326

 en VARIABILITY OF IN VITRO AND PHENOLOGICAL BEHAVIOURS OF COCOA HYBRIDS BASED ON DISCRIMINANT ANALYSIS
Issali, A.E.; Pokou, D.N.N. & Kone, C.K.

Abstract

Le cacaoyer cultivé ( Theobroma cacao check for this species in other resources L.) est originaire des forêts humides tropicales de l’Amérique Centrale et du Sud. Ses graines fermentées et séchées constituent la matière première pour la fabrication du chocolat. Pour analyser la variabilité des comportements in vitro et phénologiques de 6 hybrides de cacaoyer nouvellement crées, les classifications typologique et discriminante ont été réalisées. Les 6 hybrides crées étaient : L120-A2, L126-A3, L231-A4, L232-A9, L233-A4 et L330-A9. Trois milieux de culture codés PCG1, PCG3 et PCG4, se différenciant seulement par leur concentration hormonale, ont été ensemencés avec les staminodes et les pétales issus de ces hybrides. Les génotypes SCA6 et C151-61 ont servi de témoins. Au terme de 3 mois de culture, les variables de callogenèse et d’embryogenèse somatique ont été mesurées sur chaque génotype. L’Analyse en Composantes Principales (ACP), la Classification Ascendante Hiérarchique (CAH) et l’Analyse Factorielle Discriminante (AFD) ont été réalisées. Concernant l’ACP, le nombre d’explants embryogènes, le nombre d’embryons produits par explant embryogène et le pourcentage d’embryogenèse ainsi que le niveau de floraison, le niveau de fructification et le rythme des poussées foliaires ont été révélés pertinents. Concernant l’AFD, seuls le nombre d’explants callogènes et le rythme des poussées foliaires ont été identifiées pertinents indiquant que la pertinence des variables semble dépendre de la méthode d’analyse. Les génotypes issus du groupe C1, notamment L120-A2, L126-A3, L231-A4 et L330-A9 ont exprimé à la fois les plus hautes valeurs de callogenèse et de poussées foliaires. Les trois premiers sont demi-frères de parent mâle commun l’IMC67. La fonction discriminante Z1 = -29.123 + 0.201*Flush + 1.71*Ncal a discriminé dans la proportion de 96.20 % les groupes identifiés. La seconde fonction discriminante Z2 n’a pas pu discriminer les groupes identifiés. En effet, la P issue du Lambda de Wilks qui lui est associée n’a pas été significative. L’équation Z1 permet la prédiction du groupe d’appartenance d’un nouvel individu à partir de ses valeurs de poussées foliaires et de callogenèse. En raison de leur haute aptitude à la callogenèse, les 4 hybrides susmentionnés pourraient être utilisés pour produire l’arome de cacao, la théobromine et le beurre de cacao à partir des suspensions cellulaires dans des bio-réacteurs.

Keywords
Callogenèse; Côte d’Ivoire; poussées foliaires

 
© Copyright 2014 - African Crop Science Journal

Home Faq Resources Email Bioline
© Bioline International, 1989 - 2022, Site last up-dated on 19-Jan-2022.
Site created and maintained by the Reference Center on Environmental Information, CRIA, Brazil
System hosted by the Internet Data Center of Rede Nacional de Ensino e Pesquisa, RNP, Brazil