search
for
 About Bioline  All Journals  Testimonials  Membership  News  Donations


African Crop Science Journal
African Crop Science Society
ISSN: 1021-9730
EISSN: 1021-9730
Vol. 27, No. 3, 2019, pp. 395-411
Bioline Code: cs19027
Full paper language: English
Document type: Research Article
Document available free of charge

African Crop Science Journal, Vol. 27, No. 3, 2019, pp. 395-411

 en Inheritance of resistance traits to African stem borer in grain sorghum
Muturi, P.W.; Rubaihayo, P. & Mgonja, M.

Abstract

The African stem borer ( Busseola fusca check for this species in other resources [Fuller]) is an important insect pest of cereals, mainly maize, sorghum and millets. The pest causes up to 80% reduction in grain yield, depending on the pest population in the field, cultivar and the management practices employed. This reduction in yield translates into food insecurity, especially in semi-arid lands (ASALs) where sorghum is cultivated by small holder farmers. This study investigated the inheritance of resistance traits to the African stem borers in grain sorghum in Kenya. The experimental material consisted of seventeen sorghum lines with varying levels of resistance to the African stem borer. The mating design employed was North Calorina Design 2, where 15 sorghum lines were used as females on two males. The crosses were evaluated in two seasons at University of Embu farm in 2011/2012 short and long seasons replicated twice. Artificial infestation with African stem borer neonates was done 30 days after planting using a camel brush. Data collected included stem borer damage and agro-morphological traits. Genetic analyses were performed using a line x tester method using Genstat statistical software. It was found that both additive and non-additive gene effects were important in conditioning resistance traits to the African stem borer. This implies that expression of high leaf glossiness, plant vigour and bloom waxiness in F1 hybrids is conditioned by additive genes and these traits can be used as morphological markers to select for resistance to the borer in sorghum. ICSB 464 x ICSB 473 was the best combiner for stem borer resistance and grain yield. Parents ICSA 464, ICSB 464 and ICSB 474, were among the good combiners for resistance to the stem borer. These parents can be utilised in developing superior sorghum hybrids resistant to the insect pest.

Keywords
Gene action; heritability; Sorghum bicolor

 
 fr
Muturi, P.W.; Rubaihayo, P. & Mgonja, M.

Résumé

Le foreur africain de tiges ( Busseola fusca check for this species in other resources [Fuller]) est un insecte ravageur important pour les céréales, principalement le maïs, le sorgho et le mil. L’ insecte réduit jusqu’à 80% le rendement en grains, en fonction de la population d’ insecte dans le champ, du cultivar et des pratiques de gestion employées. Cette réduction de rendement cause une insécurité alimentaire, en particulier dans les zones semi-arides (ASAL) où le sorgho est cultivé par de petits agriculteurs. Cette étude a examiné la transmission des caractères de résistance aux foreurs africain de tiges chez le sorgho à grains au Kenya. Le matériel expérimental consistait en dix-sept lignées de sorgho présentant différents niveaux de résistance au foreur africain de tiges. Le plan d’accouplement utilisé était le North Calorina Design 2, où 15 lignées de sorgho étaient utilisées en tant que femelles sur deux mâles. Les croisements ont été évalués au cours de deux saisons à la ferme de l’Université d’Embu en 2011/2012 des saisons courtes et longues ont été répliquées deux fois. L’infestation artificielle de nouveau-nés avec des tétranyques a été réalisée 30 jours après la plantation à l’aide d’une brosse à chameaux. Les données collectées comprenaient les dommages causés par les foreurs de tiges et les caractéristiques agro-morphologiques. Les analyses génétiques ont été effectuées à l’aide d’une méthode de test de ligne x utilisant le logiciel statistique Genstat. Il a été constaté que les effets génétiques additifs et non additifs étaient importants pour conditionner les caractères de résistance au foreur de tiges. Cela implique que l’expression de gènes additifs conditionne l’expression d’une brillance élevée des feuilles, de la vigueur des plantes et du fart de la floraison chez les hybrides F1. Ces caractères peuvent être utilisés comme marqueurs morphologiques pour sélectionner la résistance au foreur du sorgho. ICSB 464 x ICSB 473 était le meilleur combineur pour la résistance des foreurs de tiges et le rendement en grains. Les parents ICSA 464, ICSB 464 et ICSB 474 figuraient parmi les bons combinateurs pour la résistance au foreur. Ces parents peuvent être utilisés pour développer des hybrides de sorgho supérieurs résistants à l’insecte ravageur.

Mots Clés
Action des gènes; héritabilité; Sorghum bicolor

 
© Copyright 2019 - African Crop Science Society

Home Faq Resources Email Bioline
© Bioline International, 1989 - 2022, Site last up-dated on 27-Jul-2022.
Site created and maintained by the Reference Center on Environmental Information, CRIA, Brazil
System hosted by the Internet Data Center of Rede Nacional de Ensino e Pesquisa, RNP, Brazil