search
for
 About Bioline  All Journals  Testimonials  Membership  News  Donations


African Crop Science Journal
African Crop Science Society
ISSN: 1021-9730
EISSN: 2072-6589
Vol. 27, No. 3, 2019, pp. 463-478
Bioline Code: cs19032
Full paper language: English
Document type: Research Article
Document available free of charge

African Crop Science Journal, Vol. 27, No. 3, 2019, pp. 463-478

 fr
Uwamahoro, F.; Bucagu, C.; Berlin, A.; Bylund, H. & Yuen, J.

Résumé

Xanthomonas campestris pv. musacearum (Xcm), une bactérie responsable du flétrissement xanthomonas de bananier, est largement répandue en Afrique Orientale et Centrale et infecte tous les bananiers cultivés. Le premier objectif de cette étude était d’identifier les espèces végétales produites dans les systèmes de culture de la banane au Rwanda pouvant servir d’hôtes à Xcm. Le deuxième objectif était d’évaluer la sensibilité de différents variétés de bananiers au Rwanda. Dix-huit espèces de plantes, y compris la banane, les cultures intercalaires de bananier, les cultures aux champs voisins des bananiers et les espèces de même famille que les bananiers ont été utilisées pour étudier la gamme d’hôtes de Xcm. De même, cinq variétés de bananiers (Fhia-17, Fhia-25, Injagi, Mpologoma et Nkazikamwa) ont été utilisées pour vérifier leur niveau de sensibilité au Xcm. Les espèces de plantes et les variétés de bananiers testées, ont été inoculées avec un isolat de Xcm dans un environnement contrôlé. Seule la banane et ses proches (ensète, banane sauvage, et espèces de Canna check for this species in other resources ) ont présenté des symptômes du flétrissement xanthomonas. Le nombre de jours jusqu’ à l’apparition des premiers symptômes et au flétrissement complet a varié de manière significative (P <0,0001) entre les espèces de plantes sensibles à la bactérie. Temps de survie prolongées (P <0,0001) a été observés chez le bananier sauvage, espèces de Canna et ensète par rapport au bananier cultivé. Étant donné que ces espèces végétales sensibles pourraient héberger des bactéries, il convient de les éviter dans les exploitations agricoles ou jardins situés à proximité des bananiers. Les cinq variétés de bananiers testés étaient sensibles à Xcm. Parmi les variétés, Mpologoma a été le premier à exprimer les symptômes de la maladie et à flétrir complètement, alors que la période d’incubation et le temps pour flétrir complétement étaient plus longs chez la variété Fhia-17. En raison du large éventail d’hôtes et de la grande sensibilité des variétés de bananiers au Xcm, il est crucial de disposer d’informations sur la manière de limiter la propagation de la bactérie pour lutter contre la maladie.

Mots Clés
Progression de la maladie; Musa spp.; flétrissement Xanthomonas

 
 en Host range and banana cultivars’ susceptibility to Xanthomonas campestris pv. musacearum in Rwanda
Uwamahoro, F.; Bucagu, C.; Berlin, A.; Bylund, H. & Yuen, J.

Abstract

Xanthomonas campestris pv. musacearum (Xcm), a bacterium causing banana xanthomonas wilt (BXW) disease, is widely spread in the East and Central Africa and infects all cultivated bananas. The first objective of this study was to identify plant species produced in banana cropping systems of Rwanda that may act as host of Xcm, and to evaluate the susceptibility of different banana cultivars in Rwanda. Eighteen plant species including banana, banana-intercrop species and plant species closely related to banana were used to study the host range of Xcm. Similarly, five banana cultivars (Fhia-17, Fhia-25, Injagi, Mpologoma and Nkazikamwa) were used to assess their susceptibility level to Xcm. Tested plant species and banana cultivars were inoculated with Xcm isolate in a controlled environment. Only banana and its relatives (enset, blood banana, achira, African arrowroot, and Indian shot) developed xanthomonas wilt symptoms. Time to first symptoms expression and to complete wilting varied significantly (P < 0.0001) between susceptible plant species. Longer survival times (P < 0.0001) were observed in wild (blood) banana, Canna check for this species in other resources species and enset compared to cultivated banana. Since these susceptible plant species could host the bacteria, they should be avoided in farms or gardens neighbouring banana fields. All the five banana cultivars tested were susceptible to Xcm. Among the cultivars, Mpologoma was first to express disease symptoms and to wilt completely; while the longest incubation period and time to complete wilting were recorded in cultivar Fhia-17. Due to the broad host range and high susceptibility of banana cultivars to Xcm, information about how to limit the spread of the bacteria is crucial for disease control.

Keywords
Disease progress; Musa spp.; Xanthomonas wilt

 
© Copyright 2019 - African Crop Science Society

Home Faq Resources Email Bioline
© Bioline International, 1989 - 2022, Site last up-dated on 10-Dec-2021.
Site created and maintained by the Reference Center on Environmental Information, CRIA, Brazil
System hosted by the Internet Data Center of Rede Nacional de Ensino e Pesquisa, RNP, Brazil