search
for
 About Bioline  All Journals  Testimonials  Membership  News  Donations


African Crop Science Journal
African Crop Science Society
ISSN: 1021-9730
EISSN: 2072-6589
Vol. 28, No. 1, 2020, pp. 23-32
Bioline Code: cs20003
Full paper language: English
Document type: Research Article
Document available free of charge

African Crop Science Journal, Vol. 28, No. 1, 2020, pp. 23-32

 en Genetic diversity and stability of groundnut mini-core collections for early and late leaf spot resistance in Nigeria
Shaibu, A.S.; Miko, Z.L.; Ajeigbe, H.A. & Mohammed, S.G.

Abstract

Disease epidemics of early and late leaf spots (ELS and LLS, respectively) are affected by weather patterns such as hot and wet conditions, making them prevalent in the Guinea and Sudan Savanna zones of Nigeria. The objective of this research was to determine the genetic diversity and stability of groundnut ( Arachis hypogaea check for this species in other resources L.) mini-core collections for ELS and LLS in Nigeria. The collections were evaluated at Bayero University Kano (2015, 2016 and 2017) and Minjibir (2017) during the rainy seasons. The data collected were analysed by a mixed model and Cluster analysis was carried out to summarise relationships among the mini-core collections. Significant differences were observed between the lines for kernel yield, ELS and LLS resistance. The highest kernel yield was recorded by ICG 12988 (1225 kg ha-1). The highest yielding check variety was Samnut 24, with a kernel yield of 805 kg ha-1. Lines with low ratings for ELS and LLS were in cluster one but had the lowest mean kernel yield; followed by Cluster 2 with a similar trend. Two lines, ICG 12988 and ICG 12989, were grouped in Cluster 10, which had the highest mean yield (1107 kg ha-1), with ELS and LLS rating of 3 and 4, respectively. Check varieties such as Samnut 22, 24 and 25 were grouped in Cluster 9 and are moderately tolerant to leaf spots; while Samnut 26, which is a more recent improved variety was in Cluster 7 with moderate resistance to leaf spots. There was a significant line × environment interaction for kernel yield. ICG 12988 and ICG 12989 were highly unstable; while ICG 2019 was the most stable line followed by ICG 12697, ICG 3312 and ICG 8567. In general, results of the current study show a linkage between kernel yield and leaf spots diseases. Therefore, special breeding techniques such as backcrossing or marker-assisted backcrossing are required to improve lines identified with low yield but high resistance or high yield with low resistance.

Keywords
Arachis hypogaea; cluster analysis; spots diseases

 
 fr
Shaibu, A.S.; Miko, Z.L.; Ajeigbe, H.A. & Mohammed, S.G.

Résumé

Les épidémies de maladies des taches foliaires précoces et tardives (ELS et LLS, respectivement) sont affectées par des conditions météorologiques telles que des conditions chaudes et humides, ce qui les rend répandues dans les zones de savane de la Guinée et du Soudan au Nigeria. L’objectif de cette recherche était de déterminer la diversité génétique et la stabilité des collections de mini-noyaux d’arachide ( Arachis hypogaea check for this species in other resources L.) pour ELS et LLS au Nigeria. Les collections ont été évaluées à Bayero University Kano (2015, 2016 et 2017) et Minjibir (2017) pendant les saisons des pluies. Les données recueillies ont été analysées par un modèle mixte et une analyse par grappes a été effectuée pour résumer les relations entre les collections mini-core. Des différences significatives ont été observées entre les lignées pour le rendement en grains, la résistance ELS et LLS. Le rendement en grains le plus élevé a été enregistré par ICG 12988 (1225 kg ha-1). La variété témoin la plus performante était Samnut 24, avec un rendement en grains de 805 kg ha-1. Les lignées avec de faibles notes pour ELS et LLS étaient dans la grappe un mais avaient le rendement moyen du noyau; suivi du Cluster 2 avec une tendance similaire. Deux lignées, ICG 12988 et ICG 12989, ont été regroupées dans le groupe 10, qui avait le rendement moyen le plus élevé (1107 kg ha-1), avec une cote ELS et LLS de 3 et 4, respectivement. Les variétés de contrôle telles que Samnut 22, 24 et 25 ont été regroupées dans le groupe 9 et sont modérément tolérantes aux taches foliaires; tandis que Samnut 26, qui est une variété améliorée plus récente, appartenait au groupe 7 avec une résistance modérée aux taches foliaires. Il y avait une interaction ligne × environnement significative pour le rendement du noyau. ICG 12988 et ICG 12989 étaient très instables; tandis que ICG 2019 était la lignée la plus stable, suivie par ICG 12697, ICG 3312 et ICG 8567. En général, les résultats de la présente étude montrent un lien entre le rendement des grains et les maladies des taches foliaires. Par conséquent, des techniques de sélection spéciales telles que le rétrocroisement ou le rétrocroisement assisté par marqueur sont nécessaires pour améliorer les lignées identifiées avec un faible rendement mais une résistance élevée ou un rendement élevé avec une faible résistance.

Mots Clés
Arachis hypogaea; analyse par grappes; maladies des taches foliaires

 
© Copyright 2020 - African Crop Science Society

Home Faq Resources Email Bioline
© Bioline International, 1989 - 2022, Site last up-dated on 19-Jan-2022.
Site created and maintained by the Reference Center on Environmental Information, CRIA, Brazil
System hosted by the Internet Data Center of Rede Nacional de Ensino e Pesquisa, RNP, Brazil