search
for
 About Bioline  All Journals  Testimonials  Membership  News  Donations


African Journal of Reproductive Health
Women's Health and Action Research Centre
ISSN: 1118-4841
Vol. 9, No. 1, 2005, pp. 78-87
Bioline Code: rh05010
Full paper language: English
Document type: Research Article
Document available free of charge

African Journal of Reproductive Health, Vol. 9, No. 1, 2005, pp. 78-87

 en Sexual Behaviour, HIV-Related Knowledge and Condom Use by Intra-City Commercial Bus Drivers and Motor Park Attendants in Lagos, Nigeria
EE Ekanem, BM Afolabi, AO Nuga and SB Adebajo

Abstract

A study was undertaken among 395 intra-city commercial bus drivers, conductors and motor park attendants in a sub-urban community in Lagos, Nigeria. It was aimed at ascertaining the level of knowledge of the participants on sexually transmitted diseases including AIDS, their sexual practices and perceived vulnerability to these diseases and, in particular, their attitude to and use of condoms. A semi-structured interview schedule was used for data collection. The men were found to have a strongly woven network of sexual relationships. Their sexual network included, apart from their wives and regular partners, commercial sex workers, young female hawkers, schoolgirls, and market women within and outside the motor parks. More than two thirds (74.3%) of the men had multiple sex partners and many of them had had sexually transmitted diseases at one time or another. Condom ever-use rate was 65.6% but consistent and regular use rate with casual partners was 11.6%. Almost all the respondents (96.4%) knew themselves to be at high risk of contracting STDs, while 87.6% felt that it was impossible for them to "catch" AIDS. Poor knowledge of risk factors for STDs was exhibited, as many of them attributed their previous STDs to excessive exposure to the sun, having sex in the sun, and their partners remaining in the bath for too long. Intra-city commercial bus operators and men at motor parks are a high risk group for acquiring HIV infection. Their sexual networking with a variety of women within and outside the parks also seems to suggest that they play a major role in transmitting HIV infection in urban communities in Nigeria. There is a need for intervention programmes with a focus on men at motor parks and similar high risk groups. (Afr J Reprod Health 2005; 9[1]: 78-87)

Keywords
HIV/AIDS, STDs, drivers, condom

 
 fr
EE Ekanem, BM Afolabi, AO Nuga and SB Adebajo

Résumé

Comportement sexuel, connaissance liée au VIH et à l'utilisation des préservatifs par les chauffeurs des autobus commerciaux et les assistants des gares d'auto, Lagos, Nigéria. Une étude a été menée au sein de 395 chauffeurs d'autobus, des receveurs et les assistants des gares d'autobus dans une communauté sous-urbaine à Lagos, Nigéria. Elle avait pour but de vérifier le niveau de connaissance des participants par rapport aux maladies sexuellent transmissibles y compris le SIDA, leurs pratiques sexuelles et la vulnérabilité perçue à ces maladies, surtout leur attitude envers leur utilisation des préservatifs. Les données ont été collectés à l'aide d'un programme d'une interview structurée. On a découvert que les hommes avaient un réseau de rapport sexuel bien tissé. A part leurs femmes et des partenaires sexuels régulières, leur réseau sexuel comprenait des prosittuées, des jeunes colporteuses, des écolierès, des marchandes à l'interieur et à l'extérieur de la gare d'autobus. Plus de deux tiers (74,3%) des hommes avaient de multiples partenaires sexuelles et beaucoup d'entre eux ont eu, à un moment ou un autre, des maladies sexuellement transmissibles. Le taux d'avoir jamais utilisé les préservatifs était de 65,6% alors que le taux par rapport à l'utilisation constamment et régulierement avec les partenaires occassionnelles était de 11,6%. Presque tous les répondants (96,4%) savaient qu'ils couraient de haut risque de contracter les ISTs alors que 87,6% ont estimé qu'il leur était impossible d'"attraper" le SIDA. Ils ont fait preuve d'une faible connaissance des facteurs de risque face aux ISTs puisque beaucoup d'entre eux ont attribué leurs ISTs ultérieures au fait d'être en contact excessif avec le soleil, d'avoir fait l'amour sous le soleil et que leurs partenaires sont restées longtemps dans le bain. Les chauffeurs d'atuobus qui disservent la ville et les hommes qui se trouvent dans les gares d'autobus constituent un groupe en grand danger d'attraper l'infection du VIH. Leur moullage de réseau sexuel avec une variété de femmes à l'intérieur et à l'extérieur de la gare d'autobus semble suggérer qu'ils jouent un rôle important dans la propagation du VIH dans les communautés urbaines au Nigéria. Il faut des programmes d'intervention qui se concentrent sur les hommes dans les gares d'autobus et sur les autres groupes en grand danger pareil.(Rev Afr Santé Reprod 2005; 9[1]: 78-87)

 
© Copyright 2005 - Women's Health and Action Research Centre
Alternative site location: http://www.ajrh.info

Home Faq Resources Email Bioline
© Bioline International, 1989 - 2017, Site last up-dated on 16-Oct-2017.
Site created and maintained by the Reference Center on Environmental Information, CRIA, Brazil
System hosted by the Internet Data Center of Rede Nacional de Ensino e Pesquisa, RNP, Brazil