search
for
 About Bioline  All Journals  Testimonials  Membership  News  Donations


African Journal of Reproductive Health
Women's Health and Action Research Centre
ISSN: 1118-4841
Vol. 14, No. 3, 2010, pp. 143-152
Bioline Code: rh10029
Full paper language: English
Document type: Review Article
Document available free of charge

African Journal of Reproductive Health, Vol. 14, No. 3, 2010, pp. 143-152

 en Obesity and Reproductive Performance in Women
Ogbuji, Queen Chidinma

Abstract

Obesity and overweight are not only problem of developed nations but also an increasing problem in developing countries with health consequences. Studies have highlighted the link between obesity, infertility and adverse reproductive health outcome. Obesity contributes majorly to two most common medical risks in pregnancy: diabetes and hypertension. It is associated with increased risk of large-for-gestational age and hypertensive disorders, including pre-eclampsia, which may be associated with low birth weight. Combination of factors viz individual lifestyle, environmental and genetic play role in obesity. Weight loss has demonstrated to improve fertility in obese women through recovery of spontaneous ovulation, and improved response to ovarian stimulation in infertility treatment. Therefore, weight management interventions, should be considered for overweight and obese infertile women

Keywords
Obesity, reproductive health, fertility.

 
 fr Obésité et la performance de reproduction chez la femme.
Ogbuji, Queen Chidinma

Résumé

L'obésité et la surcharge pondérale sont non seulement des problèmes qui se posent aux pays avancés, mais aussi aux pays en développement avec des conséquences pour la santé. Des études ont souligné les liens entre l'obésité, la stérilité et les conséquences défavorables pour la santé de reproduction. L'obésité contribue de manière significative à deux risques médicaux les plus communs pendant la grossesse: le diabète et l'hypertension. Elle est associée au risque accru d'avoir une grossesse qui est plus grande que l'âge gestationnel et des désordres hypertensifs, y compris la pré- éclampsie qui peut être liée à un faible poids de naissance. Une combinaison de facteurs, c'est à dire le mode de vie individuel, l'environnement et les facteurs génétiques jouent un rôle dans l'obésité. On a démontré que la perte de poids améliore la fécondité chez les femmes obèses à travers le rétablissement spontané de l'ovulation et la réponse améliorée à la stimulation de l'ovaire dans le traitement de la stérilité. En conséquence, les interventions des modalités du traitement du poids doivent être considérées à l'égard des femmes stériles obèses et qui ont une surcharge pondérales

 
© Copyright 2010 - Women's Health and Action Research Centre
Alternative site location: http://www.ajrh.info

Home Faq Resources Email Bioline
© Bioline International, 1989 - 2017, Site last up-dated on 16-Oct-2017.
Site created and maintained by the Reference Center on Environmental Information, CRIA, Brazil
System hosted by the Internet Data Center of Rede Nacional de Ensino e Pesquisa, RNP, Brazil