search
for
 About Bioline  All Journals  Testimonials  Membership  News  Donations


African Journal of Reproductive Health
Women's Health and Action Research Centre
ISSN: 1118-4841
Vol. 15, No. 4, 2011, pp. 51-54
Bioline Code: rh11050
Full paper language: English
Document type: Research Article
Document available free of charge

African Journal of Reproductive Health, Vol. 15, No. 4, 2011, pp. 51-54

 en Risk factors for maternal deaths in unplanned obstetric admissions to the intensive care unit-lessons for Sub-Saharan Africa
Okafor, Ugochukwu V; Efetie, Efenae R & Amucheazi, Adaobi

Abstract

This study was undertaken to determine the risk factors for maternal deaths in unplanned or unbooked obstetric admissions to the intensive care unit of a tertiary health centre. Hospital records of unbooked obstetric admissions to the intensive care unit of the hospital from January 1997 to December 2006 were retrospectively reviewed. Data collected included patients’ demographics, diagnosis, duration of stay in the ICU and patient outcome. The intensive care unit records showed that there were 25 unbooked obstetric admissions. Major diagnoses for unplanned admissions to the ICU were preeclampsia/eclampsia (41.1%), obstetric haemorrhage (37.5%), and respiratory distress (12.5%). There were 12 deaths (48%). Organ dysfunction on admission, massive blood loss and late presentation were the risk factors for mortality. The high maternal mortality was mainly due to limited supply of blood products and inadequate prenatal care resulting in disease severity (Afr J Reprod Health 2011; 15[4]:51-54).

Keywords
Unplanned obstetric admissions, Intensive care unit, Risk factors

 
 fr Facteurs de risque pour les décès maternels dans des admissions imprévues dans l’Unité de soins intensifs : Leçons pour l’Afrique sub-saharienne
Okafor, Ugochukwu V; Efetie, Efenae R & Amucheazi, Adaobi

Résumé

L’étude a comme objectifs de déterminer les facteurs de risque pour les décès maternels concernant les admissions obstétriques imprévues ou non inscrites dans l’Unité de soins intensifs d’un centre de santé tertiaire. Nous avons passé en revue rétrospectivement les dossiers de toutes les admissions obstétriques dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital qui n’étaient pas prévues et pas inscrites, à partir du janvier 1977 jusqu’au mois de décembre. Les données recueillies comprenaient les données démographiques, le diagnostic, la durée du séjour dans l’USI et la conséquence pour la patiente. Les dossiers dans l’unité de soins intensifs ont montré qu’il y avait vingt-cinq admissions qui n’étaient pas inscrites. Le diagnostic principal pour les admissions imprévues dans l’USI d’après cette étude, étaient la préclampsie/l’éclampsie (41,1%), l’hémorragie obstétrique (37,5%) et la détresse respiratoire (12,5%). Il y avait 12 décès (48%). Les facteurs de risque de mortalité pour cette étude étaient la dysfonction d’organe au moment de l’admission, une perte massive de sang et un retard dans la présentation Le taux élevé de la mortalité maternelle était du surtout à l’apport des produits sanguins limités et les soins prénatals inadéquats qui aboutissent à une sévérité de maladie (Afr J Reprod Health 2011; 15[4]:51-54).

 
© Copyright 2011 - Women's Health and Action Research Centre
Alternative site location: http://www.ajrh.info

Home Faq Resources Email Bioline
© Bioline International, 1989 - 2017, Site last up-dated on 16-Oct-2017.
Site created and maintained by the Reference Center on Environmental Information, CRIA, Brazil
System hosted by the Internet Data Center of Rede Nacional de Ensino e Pesquisa, RNP, Brazil