search
for
 About Bioline  All Journals  Testimonials  Membership  News  Donations


Rwanda Medical Journal
Rwanda Health Communication Center - Rwanda Biomedical Center (RHCC - RBC)
ISSN: 2079-097X(print); 2410-8626(online)
Vol. 70, No. 3, 2013, pp. 14-19
Bioline Code: rw13018
Full paper language: English
Document type: Research Article
Document available free of charge

Rwanda Medical Journal, Vol. 70, No. 3, 2013, pp. 14-19

 en Risk factors and prevalence of diabetic retinopathy in adult diabetic patients consulting at Kigali university teaching hospital
Giraneza, R. & Semanyenzi, S.E.

Abstract

Objectives: Determine risk factors and prevalence of diabetic retinopathy in diabetic patients consulting at Kigali University Teaching hospital.
Methods: 226 Adult patients with diabetes mellitus consulting at Kigali University Teaching Hospital between January and June 2012 were screened for diabetic retinopathy.
Results: Diabetic retinopathy was found in 70 cases (31%), mild non proliferative diabetic retinopathy (NPDR) was present in 17.3%, moderate to severe in 6.2% and proliferative diabetic retinopathy (PDR) in 8%. The mean duration since diagnosis of diabetes mellitus in patients who had retinopathy was longer than mean for those without retinopathy (10.59 ± 7.1 years versus 5.92 ± 5.4 years; p < 0.0001). The mean of HbA1c of patients with retinopathy was higher than the mean HbA1c % of those without retinopathy (8.17 ± 1.8% versus 7.96 ±1.9%). A big percentage of patients with diabetic retinopathy (45%) had diabetes for more than 10 years compared to 16% of those without retinopathy (p < 0.001; OR=5, with 95% CI (2.55-10.25). 74.2% of patients with diabetic retinopathy had elevated HbA1c of 7% and above; whereas 54.4% in the group with normal retina had HbA1c of 7% and above [(p = 0.0076, OR=3.2, 95% CI (0.87-4.7)]. The prevalence of patients with diabetic retinopathy (50%) was higher in hypertensive patients compared to normotensive (37%) [p = 0.02; OR=1.6, 95% CI (1.13- 5.7)]. 60% of those with retinopathy were on insulin [p < 0.053; OR=1.75; CI= (0.9-3.11)]. There were no significant differences regarding gender, BMI, smoking, serum lipids and obesity in patients with or without diabetic retinopathy.
Conclusion: Longer duration of diabetes, uncontrolled blood sugar and hypertension were the most significant independent risk factors of diabetic retinopathy. Prevalence of diabetic retinopathy was high despite the fact that this prevalence was better than that of many studies from developing countries. However a population based study is warranted to identify the risk factors as well as the prevalence of diabetic retinopathy.

Keywords
Prevalence; risk factors; diabetic retinopathy

 
 fr
Giraneza, R. & Semanyenzi, S.E.

Résumé

Objectifs: Déterminer les facteurs de risque et la prévalence de la rétinopathie diabétique chez les patients diabétique traités au Centre Hospitalier et Universitaire de Kigali.
Méthodes: 226 patients diabétique adultes ont été examinés et traités au Centre Hospitalier et Universitaire de Kigali de janvier à juin 2012 avec dépistage d’une rétinopathie diabétique probable.
Résultats: La rétinopathie diabétique a été diagnostiquée à 31%, la rétinopathie diabétique non proliférative minime représentait 17.3%, la rétinopathie diabétique non proliférative modérée à sévère dans 6.2% de cas et la rétinopathie diabétique proliférative à 8%. La durée moyenne de la maladie chez les patients avec rétinopathie était plus longue que celle des patients sans rétinopathie diabétique (10.59 ± 7.1 années versus 5.92 ± 5.4 années; p < 0.0001). La moyenne de HbA1c des patients avec rétinopathie était plus élevée que celle des patients sans rétinopathie (8.17 ± 1.8% versus 7.96 ±1.9%). Un pourcentage important des patients avec une rétinopathie diabétique (45%) avait le diabète depuis plus de 10 ans alors que ceux n’ayant pas de rétinopathie diabétique représentaient 16% (p < 0.001; OR=5, 95% CI (2.55-10.25). 74.2% des patients avec rétinopathie diabétique avait une HbA1c élevée (7% et plus); alors que 54.4% du groupe sans rétinopathie diabétique avait une HbA1c élevée [(p = 0.0076, OR=3.2, 95% CI (0.87- 4.6)]. La prévalence des patients avec une rétinopathie diabétique (50%) était plus élevée chez les diabétiques hypertendus que chez les diabétiques non hypertendus (37%) (p = 0.02; OR=1.6, 95% CI (1.13- 5.7). 60% des patients avec rétinopathie étaient sous insuline alors que seulement 45% du groupe sans rétinopathie diabétique recevaient de l’insuline (p < 0.053; OR=1.75; CI=0.9-3.11). Il n y a pas eu de différence statistique significatif entre le genre, l’indice de masse corporel, le fait de fumer, lipides du sérum et l’obésité entre les groups des patients avec ou sans rétinopathie diabétique.
Conclusion: La durée plus longue du diabète, la glycémie non contrôlée et l’hypertension étaient les facteurs de risque les plus significatifs associés à la rétinopathie diabétique. La thérapie d’insuline avait une association avec la rétinopathie diabétique quoique ce ne soit pas assez significatif, seulement dans la régression bivariante et quand on a considéré d’autre covariante dans l’analyse de régression multi variée l’effet a été perdu. La fréquence de la rétinopathie diabétique était haute malgré le fait que cette fréquence était meilleure que celle de beaucoup d’études des pays en voie de développement.

Mots Clés
Prévalence; facteurs de risque; rétinopathie diabétique

 
© Copyright 2013 - Rwanda Medical Journal
Alternative site location: http://www.rwandamedicaljournal.org

Home Faq Resources Email Bioline
© Bioline International, 1989 - 2019, Site last up-dated on 12-Jun-2019.
Site created and maintained by the Reference Center on Environmental Information, CRIA, Brazil
System hosted by the Internet Data Center of Rede Nacional de Ensino e Pesquisa, RNP, Brazil