search
for
 About Bioline  All Journals  Testimonials  Membership  News  Donations


African Population Studies
Union for African Population Studies
ISSN: 0850-5780
Vol. 17, No. 1, 2002, pp. 19-45
Bioline Code: ep02002
Full paper language: English
Document type: Research Article
Document available free of charge

African Population Studies, Vol. 17, No. 1, 2002, pp. 19-45

 fr
Akoto, Eliwo M.; Tambashe, B. Oleko; Amouzou, Agbessi & Djangone, Anne-Marie Rachelle

Résumé

A partir des données EDS du Burkina, Cameroun et Côte d'Ivoire, cette étude montre que ces 3 pays qui connaissent tous un niveau faible de la demande potentielle de PF et un poids très important des besoins non-satisfaits en PF dans cette demande sont encore au début de leur processus de transition contraceptive. Chez les femmes en union, l'évolution de ces 2 composantes du processus révèle des tendances contrastées dans les 3 pays, et les variations selon l'âge des BNS en espacement et en limitation des naissances indiquent que le désir de limiter le nombre d'enfants survient plus tardivement au Burkina et au Cameroun qu'en Côte d'Ivoire. Les résultats des analyses de régression logistique multivariées ont mis en exergue, d'une part les déterminants majeurs qui agissent de façon significative sur les 2 types de BNS et, d'autre part les déterminants mineurs dont l'action n'est significative que sur l'un ou l'autre type de BNS. Parmi les premiers, il y a l'état matrimonial (significatif dans les 3 pays), l'attitude de la femme face à la PF (Cameroun et Côte d'Ivoire), et l'instruction de la femme et l'attitude du conjoint (Cameroun). Parmi les derniers, les facteurs d'occidentalisation (urbanisation, occupation de la femme, instruction) réduiraient les BNS en espacement, alors que ceux caractérisant les relations au sein du couple (discussion sur la PF, préférence du conjoint en matière de fécondité et son attitude face à la PF) influenceraient davantage les BNS en limitation. Les résultats de cette étude plaident, au plan des programmes, pour la réduction des inégalités d'accès aux services de SR/PF entre milieux d'habitat, la diversification des services et la mise en œuvre d'une stratégie avancée pour l'atteinte des populations les moins bien servies. Ils plaident également pour un renforcement des actions de communication pour le changement de comportement, en direction des femmes rurales en particulier, l'habilitation de la femme par la promotion du dialogue au sein du couple, et la promotion du dialogue parents-enfants pour l'éducation des enfants dans leurs futurs rôles en tant parents.

 
 en Besoins Non-satisfaits en Planification Familiale et Transition Contraceptive au Burkina Faso, au Cameroun et en Côte d'Ivoire
Akoto, Eliwo M.; Tambashe, B. Oleko; Amouzou, Agbessi & Djangone, Anne-Marie Rachelle

Abstract

for the education of children in their future roles as parents.

 
© Copyright 2002 - Union for African Population Studies
Alternative site location: http://www.uaps-uepa.org

Home Faq Resources Email Bioline
© Bioline International, 1989 - 2017, Site last up-dated on 05-Dec-2017.
Site created and maintained by the Reference Center on Environmental Information, CRIA, Brazil
System hosted by the Internet Data Center of Rede Nacional de Ensino e Pesquisa, RNP, Brazil