search
for
 About Bioline  All Journals  Testimonials  Membership  News  Donations


African Population Studies
Union for African Population Studies
ISSN: 0850-5780
Vol. 19, No. 2, 2004, pp. 159-190
Bioline Code: ep04017
Full paper language: French
Document type: Research Article
Document available free of charge

African Population Studies, Vol. 19, No. 2, 2004, pp. 159-190

 fr Les Différences Ethniques des Comportements Sexuels au Cameroun : L'exemple des Bamiléké et Bëti
Rwenge, Mburano Jean-Robert

Résumé

Cet article examine les différences des comportements sexuels entre les ethnies Bamiléké (caractérisée par une forte cohésion familiale, forte domination des femmes et des mœurs sexuelles rigides) et Bëti (caractérisée par une faible cohésion familiale, des rapports de genre souples et mœurs sexuelles permissives) du Cameroun. Cet article tente aussi d'expliquer ces différences en comparant les deux groupes ethniques selon les discours des leaders traditionnels et les opinions des individus sur la sexualité. Les données utilisées sont issues d'une double enquête quantitative et qualitative menée par l'IFORD en mars-avril 2000 à Bafoussam et Mbalmayo. Il est ressorti des analyses multivariées des données quantitatives que toutes choses égales par ailleurs les Bëti sont plus enclins que les Bamiléké à être infidèles et à avoir des rapports sexuels occasionnels. Il en est aussi ressorti que le risque de ne pas utiliser les condoms au cours des rapports sexuels est plus élevé chez les premiers que les seconds. Les discours des leaders traditionnels sur la virginité et la fécondité pré-maritales et l'infidélité et les opinions des individus sur la sexualité ont dans une certaine mesure conforté les résultats issus des données quantitatives. La principale recommandation découlant des résultats de ce travail est que le contenu des programmes de prévention des IST/sida devrait tenir compte des spécificités des populations étudiées. Comme les mœurs sexuelles sont permissives chez les Bëti, les messages de sensibilisation dans lesquels on insiste sur la fidélité et l'abstinence sexuelle seraient probablement inefficaces chez eux. L'on devrait plutôt y promouvoir davantage l'utilisation des condoms par les femmes et les hommes. Des études psychosociales mériteraient alors d'être promues afin de mieux comprendre pourquoi la prévalence de l'utilisation des condoms est plus faible dans ce groupe que chez les Bamiléké.

 
© Copyright 2004 - Union for African Population Studies
Alternative site location: http://www.uaps-uepa.org

Home Faq Resources Email Bioline
© Bioline International, 1989 - 2017, Site last up-dated on 16-Oct-2017.
Site created and maintained by the Reference Center on Environmental Information, CRIA, Brazil
System hosted by the Internet Data Center of Rede Nacional de Ensino e Pesquisa, RNP, Brazil