search
for
 About Bioline  All Journals  Testimonials  Membership  News  Donations


African Population Studies
Union for African Population Studies
ISSN: 0850-5780
Vol. 19, No. SA, 2004, pp. 85-113
Bioline Code: ep04022
Full paper language: French
Document type: Research Article
Document available free of charge

African Population Studies, Vol. 19, No. SA, 2004, pp. 85-113

 fr Revenu du Chef de Ménage et Stratégies de Survie des Ménages Pauvres : Une Comparaison Dakar/ Bamako
Mathias, Kuepie

Résumé

Le ménage peut se définir comme un ensemble d'individus vivant sous le même toit et prenant, le plus souvent, leur repas ensemble. Mais, si les membres d'un même ménage ont en commun le lieu de résidence et les repas, ils sont hétérogènes du point de vu d'une multitude de critères (âge, sexe, statut, etc.) et occupent des fonctions différentes au sein de la maisonnée. Schématiquement et par rapport à la situation vis-à-vis du marché du travail, un ménage sera composé d'un individu principal pourvoyeur de ressources (l'homme chef de ménage) ; d'une femme pouvant aussi parfois apporter un revenu supplémentaire, mais dont la tenue de la maison est l'activité qui occupe une bonne partie de son temps, et des jeunes enfants qu'il faut nourrir, soigner et éduquer. A ces membres, il faut ajouter les enfants adultes du noyau familial qui tardent à quitter le domicile parental et des personnes, jeunes ou moins jeunes, en général apparentées au chef de ménage ou à sa conjointe, et qui, pour des raisons diverses (scolarisation, recherche d'emploi, renforcement des liens entre familles, etc.), sont accueillies dans le ménage. Quelle que soit sa configuration réelle, le ménage, en tant qu'unité de consommation, doit générer assez de ressources pour subvenir aux besoins de ses membres. Quand le principal pourvoyeur de revenu (le chef de ménage), pour une raison ou pour une autre, n'est pas à même de bien assurer cette fonction, le ménage se doit de mettre en place un certain nombre de stratégies génératrices de ressources supplémentaires. Dans le cadre de cette étude, nous nous intéressons à la mobilisation de la main-d'œuvre secondaire dans les ménages en fonction du revenu du chef. Nous entendons par main-d'œuvre secondaire l'ensemble de toutes les personnes autre que le chef de ménage exerçant une activité dans les ménages. Ces personne peuvent être classées dans les catégories suivantes : conjointes du chef de ménage, enfants du chef de ménage et membres du ménage n'appartenant pas au noyau familial. Cette étude cherchera à voir si, par rapport aux ménages dont les chefs disposent d'un emploi bien rémunéré, ceux dont les chefs sont mal rémunérés mobilisent plus (ou moins) les différentes catégories d'actifs secondaires et si cette mobilisation permet d'améliorer leur situation. Les champs de l'étude sont Dakar et Bamako. Nous disposons, pour ces deux capitales, de données de la phase 1 (enquête emploi) des enquêtes 1-2-3, réalisées par les Directions nationales de statistique,Afristat et DIAL. A Dakar, l'enquête a eu lieu en 2002 et porte sur un échantillon de 2500 ménages abritant19000 individus environ. ABamako, l'enquête a été réalisée un an plus tôt et porte sur un échantillon similaire de ménages (2400) mais un nombre plus restreint d'individus (13000).

 
© Copyright 2004 - Union for African Population Studies
Alternative site location: http://www.uaps-uepa.org

Home Faq Resources Email Bioline
© Bioline International, 1989 - 2017, Site last up-dated on 05-Dec-2017.
Site created and maintained by the Reference Center on Environmental Information, CRIA, Brazil
System hosted by the Internet Data Center of Rede Nacional de Ensino e Pesquisa, RNP, Brazil