search
for
 About Bioline  All Journals  Testimonials  Membership  News  Donations


African Journal of Reproductive Health
Women's Health and Action Research Centre
ISSN: 1118-4841
Vol. 10, No. 3, 2006, pp. 76-83
Bioline Code: rh06039
Full paper language: English
Document type: Research Article
Document available free of charge

African Journal of Reproductive Health, Vol. 10, No. 3, 2006, pp. 76-83

 fr
VA, Wagbatsoma & OH, Okojie

Résumé

La connaissance du VIH/SIDA et les pratiques sexuelles chez les adolescents à Benin-City, Nigéria Arrière Plan: VIH/SIDA est une maladie sexuellement transmissible. La maladie a un taux de mortalité élévé et la fatalité la plus élévée est subie par les Africains. Les traditions culturelles, les croyances, la peur et les autres inhibitions ont empêché les enfants de cette région d'acquérir la connaissance au sujet du sexe et des maladies sexuellement transmissibles de la part de leur parents et leurs enseignants tandis qu'ils ont un grand désir de s'explorer, se rendant ainsi vulnérables à l'infection. Objectifs: L'objectif de l'enquête était de découvrir combien ce groupe vulnérable connaît du VIH/SIDA par rapport à leurs pratiques sexuelles.
Méthode: Une étude transversale a été enterprise pour déterminer la connaissance chez les adolescents du VIH/SIDA et des pratiques sexuelles à Benin _ City, Nigéria. Benin-City, qui est la capitable de l'Etat d'Edo possède 40 écoles secondaires gouvernementales. Parmi ces écoles, troîs ont été selectionnées pour l'enquête à savoir Adolor (pour garcons), Iyoba (pour filles) et Army Day (mixte). La population totale de toutes les écoles selectionnées était de 1692, tandis que la taille d'échantillon était 920. On s'est servi de la méthode de l'échantillon systématique pour selectionner 920 sujets mais seuls 852 ont accepté de participer, ce qui a donné un taux de réponse de 92,6%.
Découvertes importantes: Une majorité écrasante de la population étaient au courant du VIH/SIDA mais seuls 16,2% connaissaient la cause de la maladie. L'argument que le fait d'embrasser quelqu'un, de vivre avec quelqu'un qui est infecté et de partager leurs ustensils pourrait conduire à l'infection était une indication de l'ignorance. L'acte sexuel était la route de transmission la plus dominante indiquée par 60,0%, alors que les partenaires sexuels prévalent chez le groupe d'âge 13 _ 15 ans. Jouer avec des objets aigus, se faire bien raser à l'aide des instruments non stérilisés chez le coiffeur aussi bien que la promiscuité étaient parmi les activités dans lesquelles les édudiants sont engagés qui pourraient conduire à l'infection du VIH/SIDA.Conclusion: La connaissance de la population étudiée concernant l'étiologie du HIH/SIDA était d'un bas niveau et est en corrélation avec leurs pratiques sexuellels insouciantes. La prévention est la meilleure option pour la maladie. Une jeunesse mieux renseignée sur le VIH/SIDA mettra en valeur le principle de la prévention.

 
 en Knowledge of HIV/AIDS and Sexual Practi- ces among Adolescents in Benin City, Nigeria
VA, Wagbatsoma & OH, Okojie

Abstract

A cross sectional study to determine the knowledge of HIV/AIDS and sexual practices of adolescents was undertaken in Benin City, Nigeria. Benin City the capital of Edo State, Nigeria, has 40 government owned secondary schools comprising 6 boys, 10 girls, and 24 mixed. Out of these 3 schools were randomly selected for survey viz; Adolor (boys only), Iyoba (girls only), Army Day (mixed). The sample size for the survey was 920 while the total population for selected schools was 1692 giving a sampling ratio of 1:2. Using the systematic sampling method and class register as sampling frame every other child was selected for the study. However, only 852 students consented to participate giving a response rate of 92.6%.

An overwhelming majority of the adolescents were aware of HIV/AIDS but only 16.2% knew the cause of the disease. The submission that kissing, living with infected persons and sharing their utensils could lead to infection was an indication of ignorance. Sexual intercourse was the predominant route of transmission mentioned by 60.0% while multiple sexual partners was prevalent among age group 13-15 years. Playing with sharps, frequent clean head shave with unsterilised instruments in the barbing saloon and promiscuity were some of the activities that adolescents were involved in that could lead to HIV/AIDS infection.

In conclusion, the knowledge of the study population was poor and correlates with their reckless sexual practices. Prevention is the best option to the disease. Better informed youths on HIV/AIDS will enhance the principle of prevention.

Keywords
Adolescent, Knowledge, Sexual Practices, HIV/AIDS.

 
© Copyright 2006 - Women's Health and Action Research Centre
Alternative site location: http://www.ajrh.info

Home Faq Resources Email Bioline
© Bioline International, 1989 - 2017, Site last up-dated on 16-Oct-2017.
Site created and maintained by the Reference Center on Environmental Information, CRIA, Brazil
System hosted by the Internet Data Center of Rede Nacional de Ensino e Pesquisa, RNP, Brazil